mercredi 3 août 2016

C'est avec la plus grande et non feinte affliction que je vous informe que maman souffre d'une double fracture ouverte des branches de lunettes et que conséquemment elle va en en décéder :/
Enfin c'est ce qu'elle m'a dit hier soir au téléphone:
"hier matin j'ai cassé une branche de lunettes et hier après midi la deuxieme ! je vais mourir !!!"
Je me suis permis de lui faire remarquer que cela me semblait être un raccourci des plus brutal. J'ai bien senti qu'elle était contrariée que je lui fasse la leçon plutôt que de lui témoigner mon entière compassion devant ce drame .
.../...

lundi 18 juillet 2016

Coucou, 
pour le coup je n'attendais pas particulièrement de réponse de ta part, c'est juste que mon message du 15 était bien sec, mais donc tu as bien compris pourquoi.
Je voulais juste dire rapidement à toi comme à d'autres que tout allait bien chez nous.
...


mardi 14 juin 2016

Papy fait du canyoning !

Quelle aventure !
moi le quinqua boudiné j'ai fait une journée de canyoning : la descente des gorges abruptes du rio b@rbeir@, en rappel, via ferrata, sauts dans la rivière depuis des hauteurs parfois impressionnantes, nage , et bien sur beaucoup de marche sur de la rocaille très accidentée, parfois glissante, avec un guide et un petit groupe de collègues que je connaissais juste de vue.




jeudi 21 avril 2016

pour la déco

Dimanche y'avait des graines.


Mercredi y'en avait plus.


samedi 16 avril 2016

J'ai repris le vélo, enfin j'ai enchainé quelques séances. Pour cela j'ai du vaincre une curieuse fatalité qui m'a fait crever une première fois a 6 km de chez moi et je n'ai pas pu réparer. Ma bombe anti-crevaison a encore fait un flop, sa mousse ressortait par divers endroits du pneu.
Le moment ou on se rend compte qu'il va falloir rentrer à pied sonne comme une VDM  mais j'ai vite relativisé.
Je suis donc rentré en poussant le vélo, à moitié en petite foulée histoire de ne pas m'éterniser sur ce fiasco. Le lendemain après réparation j'ai repris le même parcours et ai encore crevé a 8km de chez moi ...
Cette fois ci j'ai réparé mais ai préféré rentrer tranquillement à la maison pour chercher la vraie cause du problème. Pas de mystère: pneus tout usés, craquelés, fond de jante percé.
Il faut dire qu'ils sont d'origine, je leur ai roulé dessus pendant 8 000 km et je n'aurais pas aimé être à leur place.
Mais voilà qu'une étrange malédiction avait  vidé par avance les stocks de pneus à ma taille à mille milles à la ronde, tant chez D4 que chez le bouclard de mon quartier  comme ils disent sur velotaf.com. Pour faire du vélo faut s'accrocher je vous dit.
Enfin depuis dimanche  j'ai pu enchainer trois séances avec le mardi et le jeudi. Pour des chronos déplorables mais qui s'en fout ?
Après les sorties j'ai le nez dans mes rapports G@rmin, je traque les minutes perdues ou gagnées, ça fait durer le plaisir.
Je cherche aussi comment éviter que  pendant tout le circuit je rumine encore les choses qui me tracassent dans ma vie perso. Je les ressassent peut-être encore plus fort sous l'effet de l'effort. Je crois que tout au long de la montée vers G@ttieres , dans laquelle je peine pourtant fort, je ne lâche jamais l'affaire: je broie du noir, des monceaux de noir, tout va mal tourner et mal finir c'est sur.
Ce n'est peut-être qu'une fois franchi le point culminant à La G@ude que je m'allège de tout ce poids, me laisse enfin porter par le vent de la vitesse dans cette grande et douce descente qui se cambre en multiples courbes et laisse juste ce qu'il faut d'effort à fournir pour que j'ai l'impression que c'est la seule force de mes mollets qui me propulse à 45Km/h.
Je rajeunis , quoi.

Enfin c'est mieux que ce que j'écrivais deux semaines auparavant:

 J'ai ce truc noir en moi, comme une impression de creux juste sous le sternum, une dépression béant sur un inconnu effrayant. Comme perspective une éternité a porter de lourdes pierres, à trainer des boulets. Une lumière noire teinte tous les possibles en tragique.
Ce truc noir est une peur, je n'ai su la nommer que depuis quelques jours et je m'en sens presque soulagé. Une chose identifiée fait moins ... peur ?
En  fait je n'ai jamais connu de vraie peur auparavant , j'ai toujours baigné dans la douceur turquoise des lagons, je n'ai pas la peau assez dure ?
Comment savoir à quel niveau pression on est capable de résister ?
Quand on gonfle un ballon comment sait on quand il va péter ?
On ne sait pas.



vendredi 8 avril 2016

pourquoi ?

Fin de journée de boulot banale, il n'y a personne à la maison, je glande un peu sur le canapé de la véranda, tablette à la main, à consulter encore la poignée de sites ou j'ai mes habitudes, réseaux sociaux ou sites de geek. A vrai dire je les aurai consultés aussi des dizaines de fois dans la journée depuis mon boulot. Pourquoi ? je ne sais pas. De plus mon internet me semble assez désert ces derniers temps. En tout cas je n'y trouve pas ce que j'y cherche.
Ce que je cherche ? je ne sais pas ...
J'entend la porte d'entrée qui s'ouvre et rien qu'au bruit de la poignée manœuvrée avec une grande énergie , je devine que c'est mon fils qui arrive. Je suis encore surpris par sa haute silhouette baraquée et sa masse de cheveux bouclés retenus par un fin bandeau.
Ce grand gaillard barbu et chevelu arrive à la maison comme un train qui rentre en gare, avec du bruit et presque des jets de vapeurs, on sent qu'il est encore habité par l’énergie qu'il aura déployé toute la journée comme animateur de centre de loisir. Sa turbine va mettre un peu de temps à descendre en régime.


jeudi 7 avril 2016

Menton et Sospel

Pas d’expéditions folles ni de dénivelés pentus ces derniers temps, mais quand même une échappée a deux , en amoureux, une ambiance tranquille, le plaisir d'être  ensemble , avec celle qui compte le plus pour moi.
Elle nous avait réservé une nuit dans une  chambre d'hôte histoire de mieux couper d'avec le quotidien un peu pesant ces derniers temps. Le temps était gris mais qu'importe, le gite était reposant, avec une belle vue sur la vallée vers Menton.

jeudi 24 mars 2016

Bourrache

Juste un massif de bourrache qui réapparait tous les printemps dans le grand champ derrière chez moi.

Il parait que ça peut se manger en salade, la bourrache.
J'ai préféré simplement apprécier les quelques minutes de calme, beauté et sérénité qu'elle ma procuré.


 Parce que la vie parfois fait peur aussi.


mercredi 23 mars 2016



il se trouve que celle la je l'ai apprise il y a quelques mois, toujours pas au point mais bon ....

mercredi 3 février 2016

vertical !

Un de mes collègues a invité toute l'équipe à participer à un genre d'épreuve sportive dont je n'avais jamais entendu parler jusqu'ici: un kilomètre vertical , ou KV. Il s'agit d'une course à pied, ou plutôt d'un trail, avec un dénivelé de 1 000 m sur une distance tres courte, en l’occurrence 4km4.
La carte de cette épreuve ci est assez parlante:
L'année dernière les dix premiers arrivés ont mis moins de 50mn à faire ce parcours, ça laisse sans voix. Au delà de 2h30 on est éliminé.

Bien évidemment je ne participerai pas à cette course là, je n'ai pas un profil de trailer, mais alors pas du tout. Par contre ce genre d'épreuve m'a intrigué au point que je me décide à m'attaquer à l'abrupte arrête du Pic de Courmettes , que j'avais évité jusqu'ici étant donné sa raideur.


mercredi 16 décembre 2015

Le pic de Courmettes

Dimanche dernier j'ai fait cette balade super pentue qui m'a été suggérée par un de mes collègues sportif de l’extrême (sans exagération ). Le parcours qu'il considérait comme très faisable  se terminait par un dénivelé de 200m sur seulement 700m de distance, rien que ça. Parfois je me demande si mes collègues me veulent du bien ou du mal. J'ai préféré me concocter un plan B pour attaquer ce pic par un versant plus aimable.


vendredi 27 novembre 2015

Le baou de Saint Jeannet


Le baou c'est cette fière  colonne rocheuse qui domine la région à une quinzaine de kilomètres de chez moi dans les terres, dans l’arrière-pays comme on dit. On le voit ici dans la brume matinale au dessus de Saint Paul de Vence , mais c'est bien à Saint Jeannet qu'il se trouve.


Au tout début du parcours qui me mènera au sommet , ce chemin fraichement goudronné fait clairement passer le message: ça va monter pour y aller, ça va monter fort et longtemps.




lundi 2 novembre 2015

Le printemps en Novembre

Je vois deci dela de magnifiques photos d'automne, notamment chez Dame Ambre  et chez Praline, et j'aimerais bien faire également de si belles photos de ces arbres  lumineux.

Seulemement voila: ici l'automne ressemble à ça:



mercredi 14 octobre 2015

Quatre nuits, trois jours,

1 500 km aller/retour, un gite à Quarré-les-tombes , des balades, beaucoup de balades,  trois amies qui se découvrent en face à face pendant quelques jours soustraits au calendrier , au quotidien , à l'internet et à leur entourage proche.
Comme cadre de magnifiques paysages  d'automne dans le Morvan , qui fut le prétexte à cette rencontre mais vaut bien le séjour à lui tout seul bien sur. J'ai eu l'impression de découvrir une nouvelle saison en fait.


Le Morvan est doux, le Morvan est rond, le Morvan est beau.

lundi 25 mai 2015

Histoire de ne parler de rien

il y a une dizaine de jour de cela: : j'ai failli, j'ai échoué.
Première fois que ça m'arrive de toute ma carrière de cycliste.
C'était pourtant un parcours que j'avais longuement préparé pour minimiser les difficultés.

mardi 7 avril 2015

Le soleil etc.

Ce matin je suis allé m’émerveiller devant le lever du soleil près du col de Vence
S'émerveiller est bon pour la santé parait-il.

 

  (j'y suis allé en voiture, oui c'est petit ...)


dimanche 1 mars 2015

Balade niçoise !

Il faut bien que je justifie à nouveau le titre de mon blog ! C'est pas facile de me bouger en ce moment, l'hiver, la flemme, et puis je dois bien dire que j'ai fait un peu le tour de ce que je peux visiter en partant de chez moi.
Il y a quand même une nécessité à ce que je m’aère et me bouge, histoire de me dynamiser un peu. J’ai également besoin de ces quelques heures sans personne autour de moi, sans aucune sollicitation.
L'un dans l'autre j'ai fait ma balade dominicale mais le départ fut laborieux, "j'y vais j'y vais pas", j'ai même fait un contrôle de ma tension artérielle, un peu en goguette ces derniers temps, histoire de voir si ma mollesse n'avait pas une cause médicale. Et oui parfois tout est bon pour resquiller. Mais les pressions étaient OK, donc pas moyen d'y couper.


J'ai aussi longuement scruté le ciel avant de partir, j'ai essayé de voir dans ce gris très bas des prémices de pluie. Mais en vérité je savais bien que tous les jours derniers avaient commencé ainsi avant de laisser la place au soleil. Bon , alors bon,  donc, faut que j'y aille ...










jeudi 8 janvier 2015

mercredi 24 décembre 2014

Joyeux Noel !




si le style de tom waits vous branche: l'integrale de cette video, ou il enchaine avec son fameux "christmas card from a hooker in mineapolis": https://www.youtube.com/watch?v=STXF9PZkjSQ

lundi 24 novembre 2014

Aller/retour

mi novembre j'ai fait un aller/retour jusqu'à presque Paris en voiture.
Dans les 900 Km le trajet.
De l'aller je me souviens surtout qu'il a PLU tout le long de ma route, de petites pluies anodines
jusqu'a des déluges qui m'ont contraint à rouler à 50Km/h avec les warning allumés, penché vers mon pare-brise pour essayer d'essuyer une buée gluante. Quelques autre voitures ont formé la caravane derriere moi, warning allumés également, juqu'a ce que je trouve une aire de repos.
Le trajet aura pris 11 heures.
Juste une photo prise sur une aire:


Au retour, grand beau temps sur la majeure partie du trajet, et donc ça n'a duré "que" 9h, et j'ai pris plein de photo. non ce n'est pas bien de photographier en conduisant. Je l'ai fait sur des lignes droites avec visibilité dégagée loin, mais quand même.






vendredi 13 juin 2014

Théoule sur mer

Ma saison cycliste est compromise par l'assaut des grandes chaleurs.
Lundi dernier, férié, j'ai écourté ma sortie parce que j'étais parti trop tard, 9h du mat, il faisait déjà beaucoup trop chaud comme en témoigne le relevé de température de mon Garmin :








Ce relevé me semble quand même un peu farfelu: le pic à 35° correspond au moment ou j'ai fait quelques minutes de pause, donc le garmin a chauffé tout seul ... Mais donc il faisait quand même trop chaud, j'ai fini par rebrousser chemin , la balade n'avait plus rien d'agréable.

Heureusement que la région est riche en thème de sortie variées. 
J'avais envie de me frotter à un peu de "snorkeling": balade en mer avec masque et tuba. Un collègue qui pratique la chasse sous-marine en apnée m'avait indiqué un spot facile d'accès à Théoule sur mer : un tombant a quelques dizaine de mètres de la plage, visible avec Google Earth:






dimanche 1 juin 2014

Aujourd’hui j'ai mis la tête sous l'eau et ça m'a fait beaucoup de bien.



...même si c'est pas les caraïbes ici ...







samedi 24 mai 2014

A toute patate !



Et oui après la montée:  la descente !
a vrai dire ce n'est pas ce que je préfère même si je n'en boude pas le plaisir, mais on se refroidit trop dans ces longues descentes qui ne demandent pas d'effort. Si ensuite il fait envoyer encore, le redémarrage n'est pas facile.
Il y a aussi un risque de se laisser griser, et d'attaquer un tournant trop vite. Je reste quand même très prudent, je n'ai fait qu'une brève pointe à 54 km/h
Et puis le paysage est beaucoup plus sec, moins photogénique, et c'est là que je me dis que peut-être avec une lumière du matin ça serait plus joli.

Montée ensoleillée



Ce matin là, je suis parti de bonne heure, vers 6h30, histoire d'avoir le temps d'aller plus loin, d'aller plus haut. J'aurai fait 75 km, je serai monté jusqu’à 1 000 m, je serai redescendu à toute patate depuis le col de Vence.
Mais en fait la plus belle partie de la balade fut celle ci, au tout début, avec la lumière extraordinaire du soleil qui n'en finit pas de se lever et magifie le paysage (ah tiens je voulais écrire "magnifie" ).
Malgré des aménagement urbains discutables, trop de panneaux publicitaires , trop de bittes en plastiques
( avec deux t, oui ), trop de grues etc, je me suis laissé captivé et je me le repasse en boucle.
J'ai laissé le son tel quel, on entend les oiseaux, un coq chanter , même,
et sur le dernier plan une cloche tinte deux fois dans le très lointain.
(bon on entend aussi les cliquetis de la cam mal arrimée sur sa perche ...)
Et voila que germe dans mon esprit l'idée d'essayer d'être au col de Vence à 6h30 le matin plutôt qu'à midi, c'est pas gagné ...

jeudi 1 mai 2014

Quelques kilos en moins


Hélas ce n'est pas moi qui ait perdu du poids, c'est juste qu'on m'a prété un beau vélo, plus "coursier" que le mien, qui affiche 8kg5 au peson, quand le mien doit tutoyer les 13Kg, soit le poids d'un âne mort comme on dit par ici. De plus les pneus sont bien plus fins, 28 mm de section contre 32 pour le mien, plus roulant donc.
Voici la belle: cadre tout carbone s'il vous plait, et 30 vitesses:



dimanche 20 avril 2014

Ambiance sonore

La moumoute de ma cam a pris du poil depuis la dernière sortie, parce que à grande vitesse le vent a tendance à se faufiler sur les bords du petit carré de poils. j'ai donc essayé plus enveloppant mais je crois qu'il va falloir tacher de confectionner carrément une capuche car il y a des petits orifices sur les bord par lequel le vent passe encore je crois.

Néanmoins avec cette greffe de cheveux sur la cam, je commence à pourvoir traduire l'ambiance sonore de mes sorties.


La dernière séquence , à plus de 30 Km/h, montre bien les limites de ce système. Cela dit à cette vitesse là j'ai moi même le bruit du vent de la vitesse dans les oreilles, donc en quelque sorte l'ambiance sonore est respectée. Cette même séquence a ceci d'exceptionnel que j'y double un autre cycliste, et ceci n'arrive pas tous les jours !

mercredi 16 avril 2014

petites fleurs

Hier soir je me suis arrêté pour photographier de plus près ces fleurs qui parfument tant ma route, qu'on trouve un peu partout ici, mais dont j'ignore le nom


jeudi 10 avril 2014

Heure d'été


Que le passage à l'heure d'été est agréable !
Retrouver la lumière du jour après une journée au bureau , laisser derrière soi le tunnel de l'hiver, se vêtir plus légèrement ...

dimanche 6 avril 2014

Vers la lumière blanche

Quelques images de ma balade en Vésubie. C'est conceptuel ...

dimanche 30 mars 2014

Triple bosse en Vésubie


Sortie musclée ce matin, histoire d'y aller pour de bon. 85 Km ne sont pas rien, mais ce n'était pas la plus grosse difficulté.


Par contre l’enchaînement de ces trois bosses n'a pas été facile à vivre !
Du tout ! Elles expliquent ce temps un peu long: 6h42, dont une heure de pause, mais quand même: je me suis traîné !

La balade fut tout de même sympa. Les photos manquent tout de même un peu de *Wouaaa ! *

dimanche 23 mars 2014

La cascade mysterieuse

Départ laborieux ce matin. Comme il avait plus des seaux hier et que la météo n'était pas optimiste pour aujourd'hui, j'avais renoncé à l'idée de sortir. C'est curieux comme se motiver par avance joue sur mon enthousiasme au moment de partir, j'étais presque embêté que finalement il fasse beau.





dimanche 16 mars 2014

Tout est à refaire ...




En haut: le circuit de Tourette ce matin: 3h06
En bas: le même en Juin 2013, 2h37
Cet écart est assez impressionnant selon moi.


dimanche 9 mars 2014

Video conceptuelle

"Conceptuelle" ça veut dire que quand on la regarde et l'écoute, on se dit essentiellement:
 

En prime il ne s' y passe strictement rien.
Vous êtes prévenus.




dimanche 2 mars 2014

Sortie culturelle

Ce matin j'ai refait le circuit qui passe par Tourette-Levens dans le but avoué d'y revoir quelque belles jeunes filles que je n'avais aperçues que trop vite lors de mon dernier passage. C'est la que je me suis aperçu que "les quatre saisons" sont en fait six .... Je suis absolument inculte mais je trouve que ce style relève un peu de Walt Disney  . Par contre je suis bon pour y retourner encore quand le soleil éclairera ces statues.






vendredi 21 février 2014

ET PAF !!!

Je me croyais suffisamment équipé pour être visible même de nuit à vélo, seulement voila:
quand un automobiliste ne regarde pas ou il va, qu'y faire ?
C'était hier, j'avais mes phares, mon gilet jaune fluo, je traversais laborieusement un carrefour bien éclairé, j'étais à environs 9 km/ vu que c'était une grande montée


mercredi 12 février 2014

La pluie et le beau temps

Dimanche j'ai repris les balades à vélo,délaissées quelques semaines pour cause de mauvais temps et aussi parce que j'ai perdu un peu la niaque.
Pour me remettre en  jambes j'ai donc fait un circuit essentiellement plat, en bord de mer, que j'évite en général parce que c'est souvent surpeuplé. J'ai quand même joui de très beaux paysages, comme la nouvelle bannières de mon blog la haut ou dans la vidéo du précédent billet.
J'ai aussi pris le temps de faire des photos étranges avec mon gros zoom:


Mardi j'ai repris le circuit d'entrainement traditionnel, à la nuit tombée et j'ai découvert quelques dégâts causés par les fortes pluies. Je plains ceux dont les jardins sont descendus sur la route.




Ici j'ai joué les intrépides: j'ai franchi le panneau "route barrée" !


Il faut dire que faire demi tour m'aurait été très coûteux en énergie !

Je ne suis pas mécontent d'avoir refait ce circuit pentu sans trop souffrir après cette longue pause.

jeudi 2 janvier 2014

Récap 2013

Pour 2013 j'aurai parcouru 3 200 Km et mon vélo acheté en juillet 2012 à atteint ses 4 500 Km. Voila donc une acquisition bien justifiée.
Par contre j'ai terminé l'année au ras des pâquerettes : seulement 2 sorties de 30 km en décembre pour cause de mauvais temps et de petite santé. Et la je sens que ça ne va pas être facile de redémarrer ...






Le périmètre de mes randos a vélo s'est quand même sensiblement étendu vers l'ouest et j'ai commencé à explorer l'est du Var, qui me rebutait jusque là à cause de la présence de Nice. Le vélo en ville ne m’amuse pas du tout.




C'est donc une jolie évolution depuis le mois d'Aout , et j'ai déjà préparé quelques parcours à l'est du Var pour me motiver à peinturlurer encore cette carte en 2014.